Pour 2020

Imprimer

 

Au seuil d’une nouvelle année, ce que je souhaite à chacun et chacune d’entre nous tient en trois mots : le discernement, la détermination et la foi.

Le discernement parce que l’esprit humain est par nature un inlassable fabricant d’images qui s’interposent entre nous et la réalité. Au point que certaines fois, ces images finissent par se substituer à la réalité elle-même. Conséquence de la révolution numérique, jamais sans doute les propagandes tous azimuts n’ont atteint un tel degré de sophistication et d’impact. Le point de départ consiste à se libérer des illusions, des idéologies, des constructions mentales, des préjugés et des faux semblants pour voir le réel tel qu’il est, simplement.

Ensuite la détermination. Ne pas imiter l’âne de Buridan qui finit par mourir de son indécision foncière. Au contraire choisir sa voie, fût-elle modeste, et s’y tenir. Y avancer d’un pas sûr et tranquille, sans se laisser impressionner par le brouhaha médiatique, les injonctions des commissaires politiques ou le vacarme du monde. Le sage Nahmanide est l’auteur de cette formule profonde : « Quand ton vouloir se met en marche, la Providence vient à ta rencontre ».

Enfin je nous souhaite la foi. Je n’entends pas ici la foi prise dans sa définition classique d’adhésion à un dogme ou une tradition religieuse donnée. J’entends la foi dans le sens beaucoup plus large de ce qui se tient au fond de l’homme et l’anime, ce par quoi il s’élève au dessus de lui-même et se rattache à l’origine de l’être. Le malaise du vide intérieur est ressenti par beaucoup de nos contemporains. Ils y répondent en général par toutes sortes d’addictions, qui vont des drogues à la surconsommation, et cela ne fait qu’aggraver le malaise. La foi est la force qui se dispose à affronter ce nihilisme quotidien pour le faire reculer. C’est pourquoi un athée du Dieu des religions classiques qui défend un idéal humaniste  peut parfaitement à mon avis être habité par une foi de ce genre.

Prenons bon soin de nous-mêmes !

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.