Une messe à Saint-Pierre

Imprimer

La Tribune de Genève, dans son édition du 23.12.2019, a relaté une information étonnante: une messe sera célébrée à la cathédrale le 29 février prochain. Encore plus étonnante est la quasi absence de réaction du public genevois au sens large à cette nouvelle, d’une portée symbolique pourtant considérable. Indifférence ou acceptation, chacun prendra ce silence comme il l’entend. D’aucuns m’ont pressé de réagir en tant qu’ancien pasteur de Saint-Pierre, mais après mûre réflexion je n’en ferai rien. Ignorant tout des tenants et aboutissants de cette affaire, je fais mien le conseil suivant du Sage : « De même que c’est une obligation de faire un discours susceptible d’être écouté, c’en est une autre de ne pas faire un discours qui ne peut pas l’être ».

Lien permanent 2 commentaires

Commentaires

  • "Paris vaut bien une messe."
    Que peut bien se cacher sous le nom de Paris?

  • Paris? Avant Paris cachait des trésor s sous son nom. Aujourd'hui... c'est le néant, la crainte de se faire trucider par un "fou" c'est que les malades psychologiques se promènent librement dans Paris..... d'ailleurs ils ne sont pronostiqués malades qu'après avoir poignardé quelques personnes. Mais aucune crainte qu'ils purgent longtemps leur peine! Une preuve.....

    "Le premier « revenant » français à avoir été condamné pour terrorisme est sorti de prison
    Publié par Gaia - Dreuz le 14 janvier 2020

    "En 2020, la justice prévoit la sortie de prison de 42 personnes définitivement condamnées pour des faits liés à du terrorisme islamiste, qu’il s’agisse de combattants partis sur zone ou de personnes condamnées pour financement du terrorisme. "

    Ce gouvernement doit impérativement tomber AVANT!

    La suite demain!

Les commentaires sont fermés.